Concours Chante en français | Entrevue avec Marie-Ange Crochetière

By: CharlesWed, 05/02/2018
© 2018 Vanessa Fortin. Tous droits réservés.

Jeudi soir dernier, au Théâtre Plaza, lors de la 16e édition du concours Chante en français, j’étais fier d’offrir à Marie-Ange Crochetière, finaliste de la catégorie Auteur-compositeur-interprète, le Prix Stingray. Ce prix offrira la diffusion d’une de ses chansons sur l’une de nos chaînes musicales.

Marie-Ange m’a non seulement séduit avec sa chanson Montréal (Les temps ont changé), mais aussi le grand public qui lui a offert le Prix Coup de Cœur du public. À noter que je ne savais pas qu’elle était la lauréate du Prix Coup de Cœur du public puisqu’il s’agissait d’un vote secret dévoilé uniquement à la fin de la soirée.

Marie-Ange propose un univers musical folk-pop qui semble prendre racine dans son 2e prénom. Sa franchise et sa douceur angélique ne peuvent que faire grand bien à cette société parfois trop bruyante, voire hurlante.

06.Chante en francais crédit Charls Boyer.jpg

Nous lui avons demandé de répondre à quelques questions afin de mieux la connaître. Elle a eu l’amabilité de se prêter à l’exercice. Voici ce qu’elle nous a si gentiment répondu :

Quelle a été la motivation première à participer à ce concours?

J'ai été attirée par ce concours, car il m'apparaissait bien pensé, simple et accessible. En effet, le concours est gratuit du début à la fin. J'étais aussi intéressée par les ateliers offerts pour nous aider à développer notre carrière. De plus, je n'avais jamais fait de spectacle au Théâtre Plaza alors j'y voyais l'occasion de gagner de l'expérience dans une si belle salle et en plus en compagnie d'Alexandre Désilets, un artiste que j'adore.

J'ai vraiment tout aimé de ce concours et je pense m'y représenter prochainement! J'ai senti que les membres de l'équipe étaient très attentionnés, chaleureux et souhaitaient sincèrement encourager la relève musicale.

Quel a été l’élément déclencheur de cette envie de faire de la musique?

La musique a toujours fait partie de ma vie et j'ai toujours été attirée par la création. Pour moi, c'est avant tout un moyen de partager. C'est mon passage à l'École nationale de la chanson qui m'a donné les outils pour affirmer que je pouvais en faire un métier.

Quel environnement favorises-tu pour la création ?

J'aime avoir mon petit coin tranquille. J'ai absolument besoin de fenêtres et idéalement d'une belle vue sur un paysage! J'ai besoin d'une petite bulle à moi et d'une bonne tisane de fleurs! J'ai besoin de m'offrir du temps, de faire de l'espace dans ma vie pour laisser mes idées s'exprimer. Si ce n'est pas dans mon espace de création, les idées me viennent parfois en mouvement sur la route en conduisant ou en marchant en nature.

Vanessa Fortin 06.jpg

© Chante en français 2018. Crédit photo: Vanessa Fortin

Quel mot de la langue française trouves-tu particulièrement beau? Et pourquoi?

J'aime les mots « espoir », « courage », « espace » et « rêve », car je trouve qu'ils inspirent au mouvement, au changement.

J'aime les mots « tranquille », « chuchoter » et « douceur », car je les trouve douillets et réconfortants.

Quel modèle de carrière musicale te fait rêver ?

Depuis quelque temps, je côtoie Amylie et je trouve tellement inspirante sa manière qu'elle a de rester elle-même, peu importe le contexte. Je pense qu'elle est un beau modèle pour moi de simplicité et d'authenticité. C'est une peu la même chose pour Gaële qui est une personne absolument rayonnante et qui vit sa carrière avec passion et vérité. J'aimerais sûrement plus tard donner des ateliers, écrire pour d'autres et coécrire comme elle le fait. Je m'inspire également de la carrière d'Andréanne A. Malette pour son indépendance et sa force et ses ambitions. Avec tout ce qui change dans le milieu musical, elle est un exemple à suivre pour moi.

Restez à l'affût des dernières nouvelles musicales. Suivez-vous sur Facebook, Instagram et Twitter